Annonces

à Souvigny le 25 mai, concert d'Olivier Houette (18 mai 2019)

Concert annuel de l'Union Wallonne des organistes à Bastogne (18 mai 2019)

Festival musical 2019 à Poligny (18 mai 2019)

60 ans de l'orgue de Malo les Bains (18 mai 2019)

claviers en Pays d'Auch (18 mai 2019)

E Schlumberger à Fréjus (18 mai 2019)

Benoit Mernier remporte l'Octave de la musique contemporaine (8 mai 2019)

à Pesmes, orgue et violon (8 mai 2019)

Saint Gabriel à Paris concert hautbois et orgue (8 mai 2019)

à Juvigny en mai-juin (8 mai 2019)

Bordeaux, 12 mai, bicentenaire de la naissance de Georges Wenner (8 mai 2019)

Saint Gabriel à Paris récital Yanka Hékimova (8 mai 2019)

les CD de l'association Serassi (7 mai 2019)

SOUTENIR LA MAÎTRISE NOTRE-DAME DE PARIS (2 mai 2019)

le jour de l'Orgue à Nérac et Mezin (26 avril 2019)

trompette et orgue à l'abbatiale d'Evreux (26 avril 2019)

Hayange, les riches heures de l'opus 100 (26 avril 2019)

Deux disques pour soutenir la restauration de Notre -Dame (26 avril 2019)

Le Grand Orgue de Notre-Dame sauvé (26 avril 2019)

Nous avions constaté dès les premières photos que l'orgue semblait avoir été préservé.

Après la visite du facteur Pascal Quoirin et des experts Eric Brottier et Christian Lutz, est permis d'affirmer (selon la lettre ouverte de nos amis d'Orgues Nouvelles qui rapporte le constat) que l'orgue est sauvé, intact !

La dalle qui relie les tours et qui couvre l'orgue ainsi surtout que le travail précis et méticuleux des pompiers ont isolé l'instrument des ravages du feu et des dégâts des eaux et de la chaleur. Ainsi la température à l'intérieur du buffet n'a pas dépassé les 17°C préservant tous les éléments de l'instrument. Les écroulements des voûtes sont relativement éloignés de la tribune. Les derniers doutes seront levés quand l'électricité sera rétablie permettant de mettre l'orgue en service pour tester les sommiers et les circuits électroniques. Cependant tout dans Notre-Dame est empoussièré non pas par une suie collante et corrosive, mais par une poussière marron peu dense et non adhésive qui pourra être supprimée. Il ne sera pas nécessaire de démonter l'instrumen mais il devra être confiné sous caisson étanche pressurisé pour l'isoler des travaux sur l'édifice.

L'examen, pour l'heure, succint de l'orgue de choeur est plus préccupant. Le soubassment et la mécanique ont été noyés ainsi que la console probablement, mais la partie haute semble avoir été épargnée